Reprise du rapatriement des réfugiés mauritaniens

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés a repris hier lundi le rapatriement de 121 réfugiés mauritaniens qui vivaient au Sénégal. En majorité composés de femmes et d'enfants, ces réfugiés ont été conduits en camions par le HCR de leurs villages de réfugiés jusqu'au centre de transit à Richard Toll dans le département de Dagana au nord du Sénégal.

Après dix mois d’interruption, ce rapatriement marque la reprise des opérations de rapatriement des réfugiés mauritaniens du Sénégal vers la Mauritanie par le HCR comme le stipule l’accord tripartite signé le 12 novembre 2007 par les deux pays et le Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Dans le cadre de cet accord, près de 19000 réfugiés ont déjà été rapatriés depuis 2008.

Ces réfugiés mauritaniens présents dans le nord du Sénégal constituent le 80ème convoi de rapatriement du HCR vers la Mauritanie. Les 121 réfugiés rapatriés lundi font partie des 2700 qui seront rapatriés entre octobre et décembre 2010 à raison de deux convois par semaine. Le prochain convoi est programmé pour le mardi 26 octobre 2010.

Selon le HCR, il y a près de 21300 réfugiés mauritaniens qui vivent encore au Sénégal et 10500 autres au Mali. En 1989, une dispute de longue date entre la Mauritanie et le Sénégal sur les limites de leur frontière commune a dégénéré en violences ethniques. Quelque 60 000 Mauritaniens avaient fui vers le Sénégal et le Mali.

(Extrait sonore : Fatoumata Lejeune Kaba, Porte-parole du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...