Guinée : un nouveau président à la CENI

C'est l'apaisement dans les camps des deux candidats à l'élection présidentielle guinéenne après la nomination d'un nouveau président à la tête de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Il ya quelques jours,Said Djinnit,le Représentant spécial de Ban Ki-moon pour l’Afrique de l’Ouest se disait préoccupé par les dissensions au sein de la CENI alors que la date du second tour la présidentielle était proche.

Le général malien Siaka Toumani Sangaré, représentant en Guinée de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) a été nommé mardi soir par décret du président de la transition guinéenne, le général Sékouba Konaté.

Il était jusqu’alors simple expert technique auprès de la Commission électorale nationale indépendante dont les précédents présidents guinéens avaient tous été contestés par l’un des deux candidats au second tour, Cellou Dalein Diallo.

Il va succéder à Lounceny Camara qui avait ces derniers jours cristallisé les tensions, suspecté par les partisans de Cellou Diallo, grand favori de ce scrutin, d’être favorable au second finaliste Alpha Condé. Pour autant, les deux candidats se sont félicités de ce dénouement qui devrait ramener le calme avant le second tour toujours maintenu à la date du 24 octobre.

Ce Mercredi, les rues de Conakry étaient jonchées de pierres, pneus brûlés, restes de barricades, mais la situation était calme et les forces de l’ordre discrètes.

(Extrait sonore :Said Djinnit, Représentant du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique de l’Ouest ;mise en perspective :Cristina Silveiro)



LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...