Climat : Cancun doit initier une négociation non-stop selon Brice Lalonde

Poursuite à Addis-Abeba, du 7ème Forum pour le développement de l'Afrique spécialement consacré aux changements climatiques dans la perspective de la conférence de Cancun, au Mexique, en décembre prochain.

Forum pour le développement de l'Afrique

Forum pour le développement de l'Afrique

Organisé conjointement par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), la Commission de l’Union Africaine (CUA) et la Banque Africaine de développement (BAD), le forum est marqué par la participation des décideurs politiques africains, des partenaires de développement et de représentants d’organismes onusiens, du secteur privé, d’ONG et d’organisations de la société civile.

Tenu sous le signe “Agir face aux changements climatiques pour promouvoir un développement durable en Afrique”, le Forum aura à débattre des recherches et des initiatives récentes des chercheurs, des décideurs et autres parties s’intéressant aux changements climatiques.

Le Forum devra examiner aussi les thèmes liés au climat dans les domaines de l’emploi, de la paix et de la sécurité, de la sécurité alimentaire, de la santé et de l’approvisionnement en eau potable et en énergie.

Les débats porteront également sur les changements climatiques et la sécurité, l’ampleur de l’évolution climatique, les forêts, la gouvernance, les changements climatiques et l’agriculture et le développement rural.

Outre les séances plénières et les manifestations parallèles, le programme du 7ème Forum prévoit également le lancement de l’initiative climat pour le développement de l’Afrique (Climdev-Afrique) et du Centre africain des politiques sur le climat (CAPC).

Ce Forum, organisé conjointement par la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), la Commission de l’Union Africaine (UA) et la Banque Africaine de développement, devrait permettre aussi d’accroître la sensibilisation aux préoccupations et aux priorités de l’Afrique dans le régime international sur les changements climatiques de l’après-2012 et de dégager un consensus chez les parties prenantes.

Des musiciens de renommée mondiale, notamment Ras Kimono (Nigéria) et Eric Wainaina (Kenya), se joindront à l’Ethiopien Jonny Raga pour donner une expression musicale au message d’adaptation aux effets des changements climatiques lors d’un concert public qui aura lieu le 15 octobre.

L’objectif de l’ADF VII est de renforcer la position commune africaine dans les négociations mondiales consacrées au changement climatique, de sensibiliser l’opinion publique et de mobiliser l’engagement des parties prenantes à tous les niveaux en vue de la prise en compte du changement climatique dans les politiques, stratégies, programmes et pratiques de développement en Afrique.

(Extrait sonore : Brice Lalonde, Ambassadeur de la France pour le développement durable, chargé des négociations sur les changements climatiques; propos recueillis par Ben Malor)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...