CICR : Le nombre de blessés atteint des records dans le sud de l’Afghanistan

Le nombre de patients blessés par armes pris en charge à l'hôpital de Kandahar en Afghanistan atteint actuellement des sommets. L'alerte a été donnée ce mardi à Genève par le Comité international de la Croix-Rouge qui explique ces records de victimes de guerre en raison de la montée de l'insécurité dans la région. Selon le CICR, l'hôpital Mirwais de Kandahar a enregistré près de deux fois plus de nouveaux patients blessés par armes entre août et septembre 2010, en comparaison annuelle, soit 1.000 personnes.

Le CICR n’indique toutefois pas quelle est la proportion de civils/combattants parmi les blessés. Il attribue cette augmentation à la montée de l’insécurité. Selon le porte-parole du CICR, il y a beaucoup de nouveaux acteurs dans le conflit, des groupes armés ou des groupes criminels. Christian Cardon n’en dit pas plus sur l’identité de ces groupes armés. Il note toutefois que la « multiplication des groupes armés complique la tâche des humanitaires sur le terrain.

Dans ces conditions, le CICR a déjà engagé un dialogue avec ces groupes armés, « sans aucune limite ».
Selon un rapport de l’ONU, plus de 1.200 civils ont été tués sur les six premiers mois de l’année 2010, soit une augmentation de plus de 25% par rapport à la même période en 2009.

(Extrait sonore : Christian Cardon, porte-parole du Comité international de la Croix-Rouge ; Propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...