Ban Ki-moon : le Sommet sur les OMD a tenu toutes ses promesses

Comme chaque mois, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a donné une conférence de presse au Siège des Nations Unies, à New York. Un rendez-vous désormais bien rodé avec les correspondants de la presse internationale au cours duquel, le patron du Secrétariat de l'ONU a passé en revue les dossiers du moment. D'emblée Ban Ki-moon s'est réjoui du succès des récentes réunions de haut niveau de l'Assemblée générale, notamment le Sommet sur les Objectifs du Millénaire pour le développement qui a permis de dégager 40 milliards de dollars en faveur de la Stratégie mondiale pour la santé des femmes et des enfants.

S’agissant du Moyen-Orient, il a exhorté Israél à faire preuve de retenue dans les colonies d’implantation, mais aussi les pays arabes à laisser la porte ouverte et soutenir le Président Abbas. Ban Ki-Moon a estimé que le Tribunal spécial pour le Liban doit poursuivre de façon indépendante ses activités.

Sur le Soudan, il a noté qu’il ne restait plus que 100 jours avant le référendum du 9 janvier. Il s’est déclaré inquiet du manque de progrès concernant Abyei. En revanche, l’inscription des électeurs et la promesse des parties à respecter les résultats sont sources d’encouragement.

Le Secrétaire général a aussi abordé la RDC et le rapport du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme sur les crimes commis entre 1993 et 2003. Il a réfuté la critique selon laquelle le rapport aurait été édulcoré pour satisfaire certains pays. Selon lui, il appartient désormais au gouvernement congolais d’appliquer les recommandations. La MONUSCO devant elle continuer de combattre l’impunité et de protéger les populations.

Enfin parmi les autres sujets abordés citons, le changement climatique et la conférence de Cancun, la Somalie et le Myanmar.

(Mise en perspective : Jérôme Longué) 

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...