Assemblée générale : Madagascar explique son absence du débat général

Le débat général de l'Assemblée générale des Nations Unies vient tout juste de s'achever cette semaine. Le temps de dresser le bilan et de noter une absence remarquée pour l'Afrique. Celle de Madagascar qui connaît depuis deux ans une crise interne. Pour mieux comprendre la non participation de la Grande île au débat onusien, Hyppolite Rarison Ramaroson, le Ministre des affaires étrangères de Madagascar a rencontré les médias.

Au cours d’une interview avec la Radio des Nations Unies il a expliqué que son pays qui est montré du doigt par la SADC, la Communauté économique des États d’Afrique australe, a préféré, par égard vis-à-vis de Nations Unies et par respect de l’agenda du débat de haut niveau sur la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) se maintenir en retrait et ne pas contribuer à la polémique.

Le chef de la diplomatique malgache souligne que son pays organisé à la mi-septembre à une conférence nationale pour élaborer une nouvelle constitution et élaborer un calendrier électoral qui commencera par un référendum constitutionnel et qui doit s’achever en juin 2011 avec la tenue des présidentielles.

(Extrait sonore : Hyppolite Rarison Ramaroson, Ministre des affaires étrangères

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...