Afghanistan : le Conseil de sécurité proroge d’un an la force internationale

Le Conseil de sécurité a prorogé mercredi l'autorisation de la Force internationale d'assistance à la sécurité (FIAS) en Afghanistan, pour une période de 12 mois, soit jusqu'au 13 octobre 2011. En adoptant à l'unanimité la résolution 1943 (2010) en vertu du Chapitre VII de la Charte des Nations Unies, le Conseil de sécurité, qui considère que « la situation en Afghanistan continue de menacer la paix et la sécurité internationales », autorise en outre les États membres participant à la FIAS à prendre toutes les mesures nécessaires à l'exécution de son mandat ».

Baraza la usalama la UM

La FIAS a été autorisée initialement par le Conseil de sécurité, en décembre 2001, pour six mois afin d’aider l’Autorité intérimaire afghane issue de l’Accord de Bonn à maintenir la sécurité à Kaboul et dans ses environs. En octobre 2003, le Conseil a élargi le mandat de la Force pour lui permettre d’aider la même Autorité et ses successeurs à préserver la sécurité dans le reste du pays et lui fournir une assistance dans le domaine de la sécurité pour l’exécution de toutes les autres tâches à l’appui de l’Accord de Bonn.
À ce jour, la Force, à laquelle contribuent 47 pays, compte plus de 110.000 hommes.

Aux termes de la résolution adoptée ce mercredi, le Conseil de sécurité souligne en outre l’importance d’un secteur de la sécurité afghan plus fonctionnel, professionnel et responsable. À cette fin, il encourage la FIAS et les autres partenaires à continuer à former, conseiller et responsabiliser les forces de sécurité nationales afghanes. Le Conseil se félicite du rôle de premier plan que jouent de plus en plus les autorités afghanes pour assurer la sécurité dans l’ensemble du pays et souligne qu’il importe d’appuyer l’expansion prévue de l’Armée nationale afghane et de la police afghane.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...