Viols en RDC : le Panel de l'ONU à Bukavu

Les travaux du Panel des experts des Nations Unies les violences sexuelles dans l'est de la République démocratique du Congo ont officiellement débuté jeudi 30 septembre à Bukavu.

© UNHCR/F.Fontanini

© UNHCR/F.Fontanini

Ce Panel, présidé par Kyung-Wha Kang, Haut commissaire adjointe aux droits de l’homme va se pencher sur une série de consultations et dialogues avec les victimes des violences sexuelles.
La Communauté internationale est déterminée à élaborer une nouvelle approche et de nouvelles stratégies plus concrètes pour aborder la question des violences sexuelles, a déclaré la responsable onusienne à Bukavu.
« D’habitude, les membres de la communauté internationale viennent et regardent, choqués et puis repartent, traumatisés par ce qu’ils ont vu. Mais dans les circonstances actuelles, ce panel va aller au plus près et va essayer de développer des mesures concrètes sur la base des discussions que les experts auront avec les victimes elles-mêmes. », a expliqué Kyung-Wha Kang.

Au moins 300 personnes, des femmes, des enfants ainsi que des hommes, ont été violés dans plusieurs villages du Nord-Kivu, entre fin juillet et août derniers.

(Extrait sonore : Kyung-Wha Kang, Haut commissaire adjointe aux droits de l’homme ; propos recueillis par Radio Okapi

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...