UNICEF: se focaliser sur les enfants les plus pauvres pour atteindre les OMD

Selon une étude du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) publiée ce mardi, la communauté mondiale peut sauver des millions de vies en s'investissant d'abord auprès des enfants et des communautés les plus désavantagés. Une telle approche permettrait aussi de s'attaquer aux disparités grandissantes qui accompagnent les progrès dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Ces nouvelles conclusions présentées dans deux publications : “Réduire les disparités pour atteindre les objectifs”, et “Progrès pour les enfants : atteindre les OMD avec équité”, un recueil de données sous l’égide de l’UNICEF. Elles indiquent que malgré les grands progrès réalisés grâce aux efforts internationaux pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement, il reste bien plus à faire au cours des cinq prochaines années.

Les études publiées contiennent plusieurs conclusions et propositions. Première d’entre elles: en ciblant les enfants les plus pauvres et les plus défavorisés, on pourrait sauver davantage de vies pour chaque million de dollars dépensé par rapport à l’approche actuelle. Ce qui va à l’encontre de l’approche classique selon laquelle l’accent mis sur les enfants les plus pauvres n’est pas rentable.

Les études permettent aussi de montrer qu’une approche fondée sur l’égalité améliore le retour sur l’investissement, ce qui évite un grand nombre de décès d’enfants et de décès maternels ainsi que des retards de croissance.

Enfin, une autre conclusion de l’étude montre qu’à cause du poids que constitue la maladie, la mauvaise santé et l’illettrisme sont concentrés chez les enfants des populations les plus pauvres; par conséquent, la fourniture à ces enfants de services essentiels peut fortement accélérer les progrès vers la réalisation des OMD et réduire les disparités entre les pays. Or, ces disparités sont aussi criantes entre les populations rurales et urbaines s’agissant de l’accès à l’eau potable, ou entre garçons et filles pour ce qui est de l’accès à l’éducation.

(Mise en perspective : Jérôme Longué)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...