Semaine mondiale de l'eau : l'enjeu de la qualité de l'eau et de sa gestion

C'est ce jeudi que se termine à Stockholm, en Suède les travaux de la 20ème Semaine mondiale de l'eau 2010.Cette année, l'enjeu de la qualité de l'eau ainsi que les défis liés à la gestion de cette ressource, ont fait l'objet des débats au cours de ces assises. Selon les Nation Unies, plus d'un milliard de personnes n'ont pas accès à une source d'eau sûre et 2,6 milliards d'autres ne disposent pas de moyens d'assainissement satisfaisants.

Une situation qui pourrait menacer la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD)
Durant cette semaine, l’accroissement de la pollution de l’eau et la baisse de sa qualité dans le monde ont été le sujet principal. Car comme le soulignaient les organisateurs, sous l’effet du changement démographique et de la croissance économique, l’eau est de plus en plus extraite, utilisée, réutilisée, traitée et jetée. De plus l’urbanisation, l’agriculture, l’industrie et les changements climatiques exercent une pression croissante à la fois sur la quantité et sur la qualité de nos ressources hydriques” poursuit le document.

La situation est inquiétante, selon l’Institut international de l’eau de Stockholm, qui organise cette conférence annuelle. La pollution de l’eau est en hausse au niveau mondial indique l’Institut, qui souligne que chaque jour, environ deux millions de tonnes de déchets d’origine humaine sont jetés dans les rivières, les fleuves, les lacs et les mers.

Dans les pays en développement, pas moins de 70 % des déchets industriels sont déversés directement dans les eaux sans avoir été traités, polluant sévèrement les ressources en eau potable. Le réchauffement climatique mondial aggrave le problème.

L’augmentation de la pollution contribue à une baisse de l’accès à l’eau propre dans le monde, affecte la santé humaine et les écosystèmes aussi bien terrestres que maritimes. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), considère que dans les 15 prochaines années, 1,8 milliard de personnes vivront dans des pays ou des régions confrontées à un manque d’eau sévère, et que les deux tiers des habitants de la planète pourraient subir des pénuries d’eau.

La Semaine mondiale de l’eau de Stockholm, organisée par l’Institut international de l’eau de Stockholm (SIWI), est l’une des principales instances mondiales à réunir chaque année des spécialistes du monde des affaires, des gouvernements, des secteurs scientifiques et de la gestion des ressources en eau, d’organisations intergouvernementales, d’ONG, d’institutions de recherche et de formation et d’organes des Nations Unies.

(Interview : Loïc Fauchon, Président du Conseil mondial de l’eau; propos recueillis par Florence Westergard)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...