RDC: le Nord-Kivu théâtre de nouveaux viols

En dépit des nombreuses condamnations à travers le monde, les viols de masse en zone de conflit en RDC, se poursuivent. Un nouveau rapport du Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l'homme dans le pays confirme la tendance. Selon ce document, plus de 200 femmes ont été violées par des groupes armés dans des villages du territoire de Walikale, au Nord-Kivu. A cela s'ajoute d'autres exactions commises sur les populations dans la province Orientale.

© UNHCR/F.Fontanini

© UNHCR/F.Fontanini

Selon les informations rapportées par Manodge Mounoubai, porte-parole de la Mission des Nations Unies (MONUSCO), le Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme est en mesure d’établir qu’au moins 303 personnes ont été victimes de viols, parmi lesquelles 235 femmes, 13 hommes, 55 enfants dont trois garçons. Au moins 923 maisons et 42 boutiques ont été pillées et 116 civils ont été enlevés.
(Extrait sonore: Manodge Mounoubai, porte-parole de la MONUSCO)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...