RDC : la publication annoncée du rapport de l'ONU sur des massacres fait des vagues

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Madame Navi Pillay, a annoncé le 2 septembre 2010 que le rapport sur l'exercice du Mapping qui documente les violations de droits de l'homme les plus sérieuses commises en République Démocratique du Congo (RDC) entre 1993 et 2003 sera rendu public le 1er octobre 2010.

Le document de 600 pages présente les conclusions d’une enquête inédite, qui évoque le mot «génocide». L’ampleur massive des crimes commis en RDC est connue de longue date. Depuis 1998, 5,4 millions de personnes auraient été tuées, victimes des multiples conflits dont le pays a été le théâtre. Exécutions, viols de masse, pillages sont le lot quotidien de ces populations, principalement dans l’Est de la RDC depuis presque vingt ans.

L’exercice de mapping et le rapport qui en découle sont un précédent d’envergure; ils couvrent une période de 10 ans et tout le territoire de la RDC, et pas seulement la zone de l’Est ravagée par la guerre. Le rapport décrit plus de 600 incidents en RDC entre 1993 et 2003, au cours desquels des dizaines de milliers de personnes ont été tuées. La plupart de ces attaques ont directement visé les populations civiles non combattantes, principalement des femmes et des enfants. Plus de 1280 témoins ont été entendus pour corroborer ou démentir des allégations de violations, y compris des incidents qui n’avaient pas été documentés auparavant. Quelque 1500 documents ont été compilés et analysés au cours des deux années consacrées aux recherches et à la rédaction de ce rapport.

L’objectif majeur du rapport sur l’exercice du mapping en RDC est, selon les Nations Unies, de « formuler une série d’options destinées à assister le gouvernement de la RDC à identifier les mécanismes appropriés de justice transitionnelle en vue de traiter les conséquences de ces violations, en termes de vérité, justice, réparation et réforme ».

(Extrait sonore : Alexis Thambwe-Mwamba, Ministre des Affaires étrangères de la RDC ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...