PNUD/PAM : une volonté commune d'éradiquer la faim et la pauvreté

Le Programme alimentaire mondial et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) ont signé lundi un accord de coopération pour lutter contre la pauvreté et la faim à travers le monde.

Pakistan: un repas familial

Pakistan: un repas familial

Les deux organisations onusiennes ont d’un commun accord décidé d’intensifier leur collaboration notamment dans les programmes de secours et de reconstruction. Cela va des initiatives nourriture-contre-travail, argent-contre-travail à d’autres projets ayant tous un but identique : permettre aux communautés affectées par les catastrophes et les conflits de se prendre en charge.

Dans un communiqué publié ce lundi, Helen Clark, l’Administratrice du PNUD et Josette Sheeran, la Directrice exécutive du PAM estiment que leur engagement s’inscrit également dans le cadre des actions à entreprendre pour atteindre à l’échéance de 2015, les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Pour y arriver, les deux responsables onusiennes estiment qu’il faut aller au-delà du statu quo. Il n’ya qu’à cette condition que l’aide à la reconstruction des pays touchés par des conflits prolongés et les catastrophes ne pourra être profitable à ses bénéficiaires.

Ce partenariat Programme alimentaire mondial-PNUD n’est pas le premier du genre, soulignent par ailleurs les deux agences. Elles ont effet travaillé de concert en Haïti lors du tremblement de terre qui a ravagé l’ile en janvier dernier qui a tué près de 250.00 personnes et fait environ 2 millions de sans-abris. Le PAM et le PNUD ont également renouvelé leur coopération à la suite des inondations au Pakistan qui ont affecté 12 millions de personnes et provoqué la mort d’au moins 1600 autres.

(Mise en perspective : Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...