Pakistan : Ban Ki-moon condamne des attentats meurtriers à Lahore et Quetta

Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a vivement condamné vendredi les attentats à la bombe qui ont frappé cette semaine les villes pakistanaises de Lahore et Quetta et ont tué des dizaines de personnes. « Ces attaques, qui visaient délibérément des musulmans chiites et ont tué ou blessé un grand nombre de civils, sont inacceptables », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans un communiqué.

Ban Ki-moon a présenté ses sincères condoléances aux familles des victimes et au gouvernement et à la population du Pakistan.

Selon la presse, au moins 43 personnes ont été tuées vendredi dans deux attentats suicide visant les minorités religieuses chiite et ahmadie, cibles fréquentes des talibans alliés à Al-Qaïda et autres radicaux.
A Mardan, petite ville du nord-ouest du Pakistan, un homme a tenté de forcer l’entrée d’un lieu de culte ahmadi. Repoussé par des policiers qui gardaient le lieu, il a fait exploser sa bombe sur le trottoir, tuant un passant et en blessant quatre autres.

Un peu plus tard, à Quetta, la capitale de la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest, un autre kamikaze a déclenché sa veste remplie d’explosifs au beau milieu d’un rassemblement de chiites. Au moins 42 personnes ont péri et plus de 70 ont été blessées, selon la police.

Mercredi soir, un triple attentat visant une procession chiite à Lahore, dans l’est, a fait 31 morts et près de 200 blessés dans une foule qui s’apprêtait à rompre le jeûne du Ramadan.

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
16/10/2017
Loading the player ...