ONU Femmes: le plaidoyer de Michelle Bachelet

Michelle Bachelet, récemment nommée à la tête d'ONU Femmes, la nouvelle entité des Nations Unies chargée de défendre les intérêts des femmes et des filles, a appelé mercredi les Etats membres de l'ONU à traduire dans les faits l'engagement financier pris pour permettre un meilleur fonctionnement de cette structure.

Michelle Bachelet

Michelle Bachelet

Lors d’une conférence de presse au Siège des Nations Unies, l’ancienne présidente du Chili a souligné que le principal obstacle aux actions de l’ONU Femmes est le manque de ressources financières.

Michelle Bachelet a fait savoir que la réduction de la mortalité maternelle et infantile qui constitue les Objectifs du millénaire pour le développement où l’on enregistre encore le moins de progrès dans de nombreux pays, serait l’une des priorités de son agenda. Mais au delà des ressources, il faut une volonté politique forte pour avancer dans ces domaines, a-t-elle plaidé.

La cheffe d’ONU Femmes a ajouté qu’elle saura se montrer disponible pour apporter une réponse aux niveaux élevés de violence contre les femmes et les filles, la sécurité économique et améliorer la participation des femmes au sein des instances de décisions.

(Mise en perspective : Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...