Obama voit la Palestine membre de l’ONU prochainement

Pour la deuxième année consécutive le Président des Etats-Unis Barack Obama a renouvelé son soutien aux Nations Unies, instititution qu'il faut revitaliser a-t-il dit.

Barack Obama

Barack Obama

Barack Obama estime que “ni la dignité ni la démocratie ne peuvent prospérer sans la sécurité de base. L’onu doit être mieux responsabilisée parce que les défis du nouveau siècle requièrent de nouvelles façons de servir nos intérêts communs,” a -t-il déclaré. Barack Obama a axé son discours sur la paix et la sécurité avec quelques effets de choc sur le Moyen Orient.

Sur l’Iraq et l’Afghanistan Obama fait court, juste quelques phrases pour dire que l’effort se concentre actuellement sur la lutte contre Al Qaida, afin notamment de briser l’élan des talibans et de renforcer les capacités du gouvernement afghan.

L’effet de choc s’est produit lorsqu’Obama a déclaré à ses pairs que s’ils le veulent ils pourront accueillir bientôt un nouvel état membre de l’ONU : La Palestine. Cela ne pourra se faire que si les principaux protagonistes de la région puisaient dans la tradition de tolérance du judaïsme, du christianisme et de l’islam pour forger un traité de paix.

Persister donc dans la quête de la paix en emboitant le pas aux sceptiques, aux négationnistes et aux pessimistes…, tel est l’appel d’Obama qui a laissé aussi entendre qu’il tendait toujours la main tendue à l’Iran, seul état parti au TNP n’ayant pas encore démontré les intentions pacifiques de son programme nucléaire.

(Mise en perspective de Maha Fayek; avec des extraits sonores de Barack Obama; Président des États-Unis)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...