La RDC déterminée à éradiquer l’insécurité

La République démocratique du Congo entend « renforcer l'Etat de droit, la démocratie et la bonne gouvernance ». Devant l'Assemblée générale de l'ONU, le Président Joseph Kabila Kabange faisait ainsi allusion au calvaire des femmes congolaises des provinces du Nord et du Sud-Kivu.

Selon le Chef de l’Etat congolais, l’insécurité est la cause principale de cette tragédie. « Les groupes armés qui se nourrissent de l’exploitation illégale des matières premières sont à la base de ce fléau », fait observer le Président Kabila qui juge situation inacceptable.

Selon le Président congolais, la RDC « s’attaque aux causes de la violence faite à la femme, aux causes des conflits récurrents, et en même temps elle renforce son appareil judiciaire de manière à conjuguer ensemble paix, justice et sécurité. La lutte contre l’impunité est une option fondamentale de l’action gouvernementale ».

Joseph Kabila Kabange a également affirmé que la RDC est résolument déterminée à éradiquer le phénomène des groupes armés étrangers sur son territoire national. C’est dans ce cadre qu’il faut comprendre les opérations militaires que nous avons organisées systématiquement depuis 2009 pour les contraindre à déposer définitivement les armes », a déclaré Joseph Kabila.

En conclusion, le Président Joseph Kabila Kabange note que « la pauvreté, la misère, la précarité qui accablent nos populations ne sont ni une fatalité, ni un état irrémédiable » et que « les cinquante prochaines années, la République démocratique du Congo les veut plus radieuses et prometteuses ».

(Extrait sonore : Joseph Kabila Kabange, Président de la République démocratique du Congo ; Mise en perspective d’Alpha Diallo)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...