Journée internationale de la paix : la jeunesse face à ses responsabilités

Le Secrétaire général des Nations Unies a lancé mardi un appel à la jeunesse à s'investir dans les efforts pour prévenir et aider au règlement des conflits à travers le monde, à l'occasion de la Journée internationale de la paix célébrée le 21 septembre.

Dans un message, Ban Ki-moon a insisté sur le caractère précieux de la paix qui selon lui, doit être nourrie, entretenue et protégée. Il s’agit d’une pratique quotidienne à laquelle il n’est pas étranger car faisant office de médiateur entre parties rivales; ou encore tirant la sonnette d’alarme quand une menace, visible ou moins visible, se profile à l’horizon, a précisé le Secrétaire général.

Il a exhorté le monde à l’imiter et plus particulièrement la jeunesse dont le rôle moteur dans ce processus est mis en exergue cette année. « Jeunesse pour la paix et le développement», tel est le thème de la Journée internationale de la paix en 2010 qui coïncide également avec l’année internationale de la jeunesse.

« Je me fais l’apôtre de la tolérance, de la justice et des droits de l’homme et je tente de favoriser l’harmonie entre les pays et les peoples », a affirmé Ban Ki-moon.

Le message est le même du côté de l’Union africaine (UA) qui a décrété 2010 comme année de la paix et la sécurité sur le continent. L’UA qui conjointement avec l’ONU et l’IGAD a appelé mardi à la fin des hostilités en Somalie. Selon Antonio Tete,
le Représentant permanent de l’Union africaine, cette journée a marqué le lancement sur le continent d’une série d’activités ayant toutes pour but de faire comprendre la nécessité de cessez-le-feu en cette date du 21 septembre.

(Extraits sonores :Ban Ki-moon,Secretaire général de l’ONU, Tete Antonio, Représentant permanent de l’Union africaine aux Nations Unies; mise en perspective : Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
14/12/2017
Loading the player ...