Guinée : report du second tour, l'appel à la retenue de l'ONU

Alors qu'il devrait rencontrer incessamment les acteurs politiques guinéens pour discuter du processus électoral, le Représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour l'Afrique de l'Ouest les appelé à la retenue, après le report mercredi du second tour du scrutin présidentiel initialement prévu le 19 septembre.

Les tensions en Guinée ont été exacerbées dernièrement par les violences qui ont opposé les partisans des deux candidats à la présidentielle et provoqué un mort et des dizaines de blessés.

« Nous avons suivi avec inquiétude les derniers développements et les violences entre les différents partisans des candidats en lice. Mais nous constatons avec soulagement que les fils du dialogue semblent être restaurés », a déclaré Saïd Djinnit.

Au regard du climat de suspicions installés dans les camps de Celloun Diallo et Alpha Condé, les candidats au second tour du scrutin, sur le manque de transparence de la Commission électorale nationale (CENI), le Représentant spécial de Ban Ki-moon a recommandé aux acteurs impliqués dans la préparation de ces élections de garantir un maximum de neutralité pour dissiper la crise de confiance. Cela passe notamment, a-t-il souligné par « une participation des représentants des candidats à tous les niveaux de préparation de la présidentielle. »

Dans une déclaration, le Secrétaire général de l’ONU a pris note jeudi du report de la présidentielle en Guinée soulignant l’importance pour les Guinéens de s’abstenir de tout acte de violences pendant la campagne électorale afin de garantir un climat apaisé.

(Extrait sonore : Saïd Djinnit, Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest ; propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...