Élections ivoiriennes : l'échéance sera tenue en 2010

La Côte d'Ivoire est lancée sur la voie des élections du 31 octobre 2010 et plus aucun obstacle ne devrait contrarier ladite échéance, a affirmé mercredi le ministre ivoirien des affaires étrangères et de l'intégration africaine lors des travaux de la 65e session de l'Assemblée générale de l'ONU.

Jean-Marie Kacou Gervais

Jean-Marie Kacou Gervais

« Les progrès dans le processus de paix et la volonté affichée des acteurs politiques ivoiriens d’aller à des élections libres, ouvertes et transparentes, permettent d’envisager avec optimisme, la tenue de la présidentielle à la date indiquée », a lancé du haut de la tribune de l’Assemblée générale Jean-Marie Kacou Gervais.

En termes de progrès, il a cité « la signature, le 9 septembre 2010 d’un décret présidentiel portant adoption de la liste électorale définitive sur laquelle sont inscrites 5.725.720 personnes. »A l’issue de la publication de cette liste, devrait commencer la distribution des cartes nationales d’identité et d’électeurs,
a-t-il indiqué.

Aux plus sceptiques sur la tenue effective des élections, le ministre ivoirien a demandé de faire confiance au gouvernement ainsi qu’à ses partenaires locaux et internationaux engagés dans le processus électoral.

Dans la perspective de la tenue des élections, le Conseil de sécurité
a décidé mercredi d’autoriser une augmentation provisoire de 500 éléments pour porter les effectifs militaires et de police de l’ONUCI, l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire,à 9 150 hommes.

(Extrait sonore : Jean-Marie Kacou Gervais, ministre des affaires étrangères et de l’intégration africaine de Côte d’Ivoire : propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...