Droits de l'homme : examen du rapport sur les enfants dans les conflits armés

Le Conseil des droits de l'homme a examiné, ce mardi matin, le rapport de la Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés. Radhika Coomaraswamy a souligné les progrès accomplis en ce qui concerne la situation des enfants dans les conflits, citant ainsi les succès enregistrés au Népal, au Soudan et au Burundi, où des accords ont été signés entre groupes armés et institutions des Nations Unies pour la libération et la démobilisation d'enfant soldats.

Radhika Coomaraswamy Special Representative of the Secretary-General for Children and Armed Conflict. UN Photo/Eskinder Debebe-UN Spanish RadioCependant, a-t-elle nuancé, des défis demeurent, notamment en République démocratique du Congo, où 500 femmes et enfants ont été agressés ces derniers jours. La responsabilité de la communauté internationale est engagée et tout doit être mis en œuvre pour traduire les responsables de ces actes devant la justice. « Les événements récents en République démocratique du Congo nous ont tous choqués », fait remarquer Radhika Coomaraswamy. Elle demande d’ailleurs au Conseil des droits de l’homme d’y consacrer une session extraordinaire.

Au cours des débats, des délégations ont insisté sur la nécessité de lutter contre l’impunité dont jouissent les responsables du recrutement d’enfants dans les conflits et de violences contre les enfants dans le cadre de conflits armés. Il s’agit aussi de lutter contre les racines de conflits armés en menant la lutte contre la pauvreté et en favorisant un commerce international équitable. Les intervenants ont espéré que les recommandations contenues dans le rapport seraient suivies d’effet. La Représentante spéciale s’est également préoccupée sur la situation des enfants déplacés, qui sont victimes de stigmatisation et sont empêchés d’accéder aux services les plus élémentaires, comme la santé ou l’éducation.

(Mise en perspective d’Alpha Diallo, avec un extrait sonore de Radhika Coomaraswamy, Représentante spéciale du Secrétaire général pour les enfants et les conflits armés)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...