Ban : ne pas relâcher l'assistance au Pakistan

L'assistance de la communauté internationale aux sinistrés du Pakistan ne doit pas se relâcher dans les mois qui viennent en raison de l'ampleur des dégâts, tel a été l'appel de Ban Ki-moon dimanche depuis le Siège de l'ONU.

Pour Ban Ki-moon cette vraie catastrophe naturelle que sont les inondations représente un vrai défi et un test de solidarité internationale, d’autant plus qu’elle a eu lieu dans une région du monde ou la nécessité de stabilité et de prospérité est si importante pour le reste de la communauté internationale.

Le patron de l’ONU a réclamé une réponse urgente à l’appel de fonds supplémentaire de 1,5 milliard de dollars lancé vendredi par les Nations Unies et leurs partenaires.

Devant la presse et à l’issue d’une réunion avec le ministre pakistanais des affaires étrangères Makhdoom Shah Mahmood, Ban ki-moon a réitéré que la réponse était destinée à afficher le soutien de la communauté internationale à l’égard du Pakistan.

Depuis début aout ces inondations ont affecté 20 millions de personnes au Pakistan et plus de 20% de la superficie du pays.

(Mise en perspective de Maha Fayek)



Classé sous L'info, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...