Ban Ki-moon : la tolérance pour combattre la polarisation politique

Le Secrétaire général de l'ONU lance un nouvel appel à l'unité alors que le monde est mis à l'épreuve face aux inégalités sociales et au « langage de haine » qui émerge dans le monde.

Ban Ki-moon

Ban Ki-moon

A l’ouverture du débat général de haut niveau de la 65e Assemblée générale de l’ONU, Ban Ki-moon a mis en garde contre cette nouvelle politique qui fait son chemin : celle de la polarisation. « Nous constatons aussi une nouvelle politique en marche, une politique de polarisation. Nous entendons un langage de haine, de fausses divisions entre ‘eux’ et ‘nous’, ceux qui insistent sur ‘leur route’ et ‘pas de route’ », fait remarquer le Secrétaire général de l’ONU.

Ban Ki-moon plaide ainsi pour une nouvelle « ère de la responsabilité » basée sur la tolérance et le respect mutuel. « Il faut faire attention aux bien être des autres, résoudre les conflits pacifiquement, agir dans le monde avec empathie et compréhension, mettre la tolérance et le respect mutuel au fondement de la civilisation », a déclaré Ban Ki-moon devant les 192 membres de l’Assemblée générale.

Selon Ban ki Moon, le moment est venu de retrousser les manches et d’obtenir des résultats, surtout en ces moments d’incertitude. «. Partout, les populations sont dans la peur de perdre leurs travails et leurs revenus. Trop de personnes sont pris dans les conflits, les femmes et les enfants en supportent le plus grand poids », a souligné le Secrétaire général de l’ONU.

Il plaide ainsi pour une nouvelle « ère de la responsabilité », non sans rappeler l’indispensabilité de l’ONU sur des sujets aussi variés que le changement climatique, les conflits, les droits de l’homme, le développement économique et la sécurité alimentaire.

En conclusion, Ban Ki-moon a rappelé aux Etats Membres les opérations humanitaires d’envergure que l’ONU a été en mesure de mettre en œuvre après les catastrophes naturelles en Haïti et au Pakistan mais aussi dans les situations de conflits comme en Somalie, au Soudan, au Niger ou encore à Gaza. Le Chef de l’ONU a également souligné le travail de diplomatie effectué en faveur de la paix au Moyen-Orient au sein du Quatuor et les nombreux efforts déployés dans plusieurs pays pour la tenue d’élections libres notamment en Guinée, en Iraq ou en Afghanistan.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU ; Mise en perspective d’Alpha Diallo)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...