Ban Ki-moon fait le point de sa tournée européenne et africaine

Le Secrétaire général des Nations Unies s'est adressé aux journalistes ce 9 septembre à New York après le voyage qu'il a affecté en Europe, au Liechtenstein et en Autriche; et en Afrique, au Rwanda.

Ban Ki-moon
Ban Ki-moon

Avant sa rencontre avec la presse, Ban Ki-moon a reçu le Sénateur américain Mitchell qui lui a parlé des avancées sur le premier tour des négociations directes entres Palestiniens et Israéliens. Le Secrétaire général a souligné l’importance de l’appui des Nations Unies et du Quartet dans ces négociations et a félicité le Président Barack Obama, la Secrétaire d’Etat Hilary Clinton ainsi que le Sénateur Mitchell pour leurs efforts inlassables, en concertation avec l’ONU, pour la paix au Moyen-Orient.

Sur sa visite en Europe, Ban Ki-moon a indiqué qu’il s’était rendu à Vaduz, au Liechtenstein, pour célébrer les 20 ans d’adhésion de ce petit pays européen aux Nations Unies. Et en Autriche, il a participé à la conférence de l’académie internationale contre la corruption et au Forum européen sur l’impact de l’économie mondiale et de la crise financière sur les Objectifs du Millénaire pour le développement.

S’agissant du Rwanda, le Secrétaire général y a effectué une visite impromptue ; une visite éclair. Ban Ki-moon est parti à Kigali pour tenter de calmer la colère rwandaise au sujet du rapport de l’ONU qui dans sa version provisoire, accuse l’armée rwandaise d’avoir commis de possibles crimes de génocide dans l’Est de la République Démocratique du Congo dans les années 1990. Ban Ki-moon a déclaré qu’il avait décidé d’aller à Kigali pour parler directement au Président Kagame et à son gouvernement sur leurs inquiétudes concernant le rapport des droits de l’homme en République démocratique du Congo ; rapport qui est préparé par le Bureau du Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme. Il a encouragé le Président Kagame, le gouvernement rwandais ainsi que tous les pays concernés de soumettre leurs commentaires sur ce rapport d’ici la fin de ce mois, comme cela avait été demandé par la Haut Commissaire Navi Pillay. Ces commentaires ainsi que la version finale de ce rapport seront publiés simultanément le premier octobre. Le Secrétaire général de l’ONU a aussi vivement félicité l’engagement du Rwanda aux Nations Unies et plus particulièrement le rôle de ce pays dans les opérations de maintien de la paix.

(Extrait sonore : Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations Unies ; mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...