VIH/sida : un gel vaginal pour réduire l'infection

Michel Sidibé, le Directeur exécutif de l'ONUSIDA a salué la mise au point d'un gel vaginal pour réduire le taux d'infection du VIH/sida chez les femmes.

Gel contre el VIH PHoto: CAPRISA

Gel contre el VIH PHoto: CAPRISA

« Ce gel permet de réduire l’infection chez les femmes de 56%, ce qui est encourageant », s’est félicité Michel Sidibé.

Sur la question de l’accessibilité du gel vaginal notamment dans les pays en développement, il assure que tout sera mis en œuvre pour que « l’accès à ce produit soit universel ».Concernant le coût de ce gel vaginal préventif, il précise que tout a été mis en œuvre afin qu’il soit « le plus infime possible ».

Présenté le 19 juillet 2010 lors de la réunion de l’ONU sur le SIDA tenue à Vienne, en Autriche, ce gel a été conçu et testé en Afrique du Sud. «La mise au point de ce gel en terre africaine mais plus particulièrement en Afrique du Sud où il ya 1000 décès du SIDA par jour représente une très grande victoire pour la science en Afrique », s’est félicité le Directeur exécutif de l’ONUSIDA.

(Extrait sonore : Michel Sidibé, Directeur exécutif de l’ONUSIDA ; propos recueillis par Maha Fayek)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...