Traité sur le commerce des armes : une urgence soutient le CCFD-Terre solidaire

Dans la perspective de l'adoption du Traité sur le commerce des armes prévue en 2012, le Comité catholique contre la faim (CCFD-Terre solidaire) souligne l'urgence de se doter d'un instrument juridique robuste pour réguler le commerce et le transfert des armes.

Lors de la réunion du Comité préparatoire de la Conférence pour un traité sur le commerce des armes tenue en juillet au Siège des Nations Unies à New York, Zobel Behalal chargé du plaidoyer paix et conflits
au CCFD-Terre solidaire a estimé que « l’absence de régulation international dans le domaine de la circulation des armes est la cause des dégâts notamment humains qu’elles causent à travers le monde ».

Pour une plus grande efficacité, ce Traité ne devrait pas seulement se limiter à une catégorie d’armes mais à toutes, a plaidé Zobel Behalal.

«Tant que l’on n’aura pas couvert toutes les activités connexes du commerce et du transfert des armes, il sera difficile d’avoir un instrument juridiquement fort », a-t-il ajouté.

(Extrait sonore : Zobel Behalal chargé du plaidoyer paix et conflits au
CCFD-Terre solidaire ; propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
17/10/2017
Loading the player ...