Pakistan : l'appel du PAM et l'UNICEF à augmenter l'aide

Deux responsables d'agences des Nations Unies se sont rendus mardi dans le Punjab, une zone touchée par les inondations au Pakistan qui ont affecté selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA) environ 17,6 millions de personnes ;appelant à une augmentation de l'aide.

Inondations au Punjab, Pakistan

Inondations au Punjab, Pakistan

Cette visite conjointe d’Anthony Lake (UNICEF) et Josette Sheeran (PAM) est le signe de l’unité, la coopération et la coordination entre les agences de l’ONU dans le processus d’aide aux Pakistanais, a affirmé Jean-Maurice Ripert, l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour l’assistance au Pakistan.

A la suite de cette visite, ces trois responsables d’agences onusiennes se sont rendus à Islamabad où ils ont animé une conférence de presse. A cette occasion, ces derniers ont dressé un inventaire des opérations humanitaires menées sur le terrain pour soulager les populations sinistrées. Selon Josette Sheeran, le Programme alimentaire mondial apporte une aide alimentaire à près de trois millions de personnes par jour. Pour sa part, Anthony Lake a fait savoir que grâce à l’UNICEF environ deux millions de personnes bénéficiaient d’eau potable.

En dépit de la forte mobilisation des agences humanitaires, l’appel de fonds des Nations Unies pour le Pakistan est sous-financé, a indiqué l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour l’assistance au Pakistan. Toujours selon Jean-Maurice Ripert, cet appel devrait être révisé à la mi-septembre au regard des besoins croissants des personnes vulnérables.

(Extrait sonore : Jean-Maurice Ripert, l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour l’assistance au Pakistan ; propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...