Nord-Kivu : trois casques bleus indiens assassinés

Dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo (RDC) trois casques bleus indiens ont été tués alors que sept autres ont été blessés, dont cinq grièvement, par une cinquantaine d'agresseurs. Ces derniers armés de machettes, de lances et de couteaux, ont attaqué aux premières heures de la matinée dans le poste de Kirumba, à quelques 190 km au nord de Goma.

Wanajeshi wa MUNUSCO DRC

Réagissant à cette attaque, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, s’est dit profondément attristé par la mort des trois casques bleus au service de la Mission de stabilisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUSCO).

Le Secrétaire général exprime ses condoléances les plus profondes au Gouvernement de l’Inde et aux familles des victimes. Il Secrétaire général condamne cette attaque et exhorte le Gouvernement de la République démocratique du Congo à mener une enquête sur cet incident et à s’assurer que les auteurs soient rapidement identifiés et traduits en justice dans les plus brefs délais.

Ban Ki-Moon tient à exprimer sa sincère gratitude aux femmes et aux hommes de la MONUSCO qui contribuent à la protection des civils, à l’acheminement de l’aide humanitaire et à la restauration de la paix en République démocratique du Congo.

(Extrait sonore : Philippe Beni, commandant de la Force de la MONUSCO, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo; propos recueillis par Radio Okapi)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...