Kirghizstan : à l'approche de l'hiver le HCR se mobilise

L'UNHCR et ses partenaires sont en course contre la montre dans le sud du Kirghizstan pour construire des abris provisoires pour les familles déplacées dont les maisons ont été détruites pendant les violences, incendies et pillages du mois de Juin.

Kighizistan

Kighizistan

Alors que les regards restent braqués sur le Pakistan ou les besoins humanitaires sont de taille; à l’approche de l’hiver le HCR estime que près de 75.000 personnes toujours déplacées auront besoin d’abris au sud du Kirghizstan.

Des déplacés dont certains sont logés dans des tentes du HCR. D’autres, selon André Mahecic, l’un des porte-parole de l’agence demeurent hébergées par des proches. Quant à la situation dans le sud du pays, elle est toujours tendue. Pour faciliter le plein accès des populations aux services, le HCR et les autorités locales travaillent de concert pour l’enregistrement rapide et la restauration des documents d’identités perdus ou détruits; documents sans lesquels les personnes déplacées peinent à avoir accès aux services et à exercer leurs droits sociaux, économiques et politiques. Sur place aussi des équipes mobiles visitent les zones touchées; objectif : fournir des conseils et des informations pratiques. Et dans l’attente de la mise à disposition de logements permanents par le biais du programme de reconstruction du gouvernement, le HCR a mis au point une stratégie du logement transitoire pour aider les personnes dont les maisons ont été complètement détruites.

Enfin l’agence prévoit de distribuer de l’aide humanitaire et de continuer d’assister les personnes déplacées vivant dans des familles d’accueil pour survivre aux imprévues de la saison hivernale.

(Mise en perspective de Maha Fayek; avec un extrait sonore d’André Mahecic, porte-parole du HCR)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
12/12/2017
Loading the player ...