Journée humanitaire : le témoignage des anonymes

La célébration de la Journée mondiale de l'aide humanitaire est aussi l'occasion de souligner le travail effectué sur le terrain, et notamment dans les opérations de maintien de la paix par de nombreux fonctionnaires et soldats de la paix anonymes qui doivent quitter durant de longs mois leur pays et leur famille, pour travailler dans des conditions parfois précaires.

C’est le cas de Laetitia Chiza qui travaille au Service judiciaire et légal de la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL). Elle explique les contraintes et désagréments associés à l’envoi dans une mission éloignée. Elle met aussi en avant la satisfaction de pouvoir observer directement, sur place, les conséquences du travail effectué par les Nations Unies et une équipe de personnes motivées, qui, oubliant leurs propres problèmes, volent au secours de populations démunies et nécessiteuses.

(Extrait sonore : Laetitia Chiza, Service judiciaire et légal de la Mission des Nations Unies au Libéria; propos recueillis par le service d’information de la MINUL)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...