Gestion du Lac Tanganyika: les experts de quatre pays riverains se concertent à Kinshasa

Le programme conjoint de gestion du lac Tanganyika élaboré il y a plusieurs années par les quatre pays riverains de ce lac, est en train d'être actualisé. Les experts de la Zambie, de la Tanzanie, du Burundi et de la RDC on entamé, lundi 23 août à Kinshasa, des concertations à ce sujet.

La gestion du lac Tanganyika pose actuellement plusieurs problèmes, selon le secrétaire exécutif de l’autorité de ce lac. C’est notamment la surpêche et l’ensablement.

A ce propos, le directeur de cabinet du ministre congolais de l’Agriculture, Constantin Mateso, a expliqué que parmi les actions à mener dans le cadre de ce programme, les bassins versants, les collines, montagnes, les hauteurs du lac ont été déboisées. Il y a eu un déboisement excessif. Le déboisement excessif fait que les eaux de ruissellement font plus de dégâts au niveau du sol. Ça emporte beaucoup de sol, beaucoup de sable, beaucoup d’autres déchets et même de pierres. Tout cela se déverse dans le lac et recule l’eau. Le lac est ensablé.

Il faut arrêter cet ensablement, selon lui, en faisant pousser de la végétation tout autour du lac. La population locale en bénéficiera grandement, espéré-t-il. Le lac Tanganyika est l’un des plus grands lacs d’Afrique et des plus poissonneux au monde. Ce programme conjoint vise la gestion durable de la biodiversité de ce lac et de l’écosystème qu’il constitue.
(Extrait sonre: Constantin Mateso, le Directeur de cabinet du ministre congolais de l’agriculture ; propos recueillis par Radio Okapi)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
23/10/2017
Loading the player ...