UNESCO : les lauréats 2010 des Prix d’alphabétisation connus

Les six lauréats 2010 des Prix internationaux d'alphabétisation de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) ont été désignés mercredi par la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, sur la recommandation d'un jury international qui s'est réuni du 5 au 9 juillet.

UNESCO

UNESCO

L’un des deux Prix d’alphabétisation, UNESCO Roi Sejong, financés par la République de Corée, a été décerné à la Direction générale de l’éducation et la formation des adultes (DGEFA) du Cap-Vert. Son Programme pour l’éducation et la formation des adultes (EdFoA) a été récompensé pour sa pertinence et sa flexibilité, la priorité accordée aux femmes et son impact remarquable : le taux d’analphabétisme du Cap-Vert est passé de 60% à 20% entre 1974 et 2005, une baisse qui se poursuit.

Le second Prix d’alphabétisation UNESCO Roi Sejong est attribué à l’Institut d’Etat pour la formation des enseignants et le développement scolaire de Hambourg en Allemagne pour son Projet d’alphabétisation familiale (Family Literacy Project, FLY). Son approche intergénérationnelle, avec des parents qui participent à l’apprentissage de leurs enfants et en tirent bénéfice pour eux-mêmes, est un modèle en matière de progression de l’alphabétisation dans les familles issues de l’immigration et de leur intégration.

Le Prix Confucius UNESCO d’alphabétisation, financé par la République populaire de Chine, récompense également deux lauréats. Le Centre d’éducation non formelle du Népal se voit distinguer pour la remarquable efficacité de sa Campagne nationale d’alphabétisation. Son programme intégré s’appuie sur des thèmes comme l’environnement, la santé maternelle et infantile, l’autonomisation des femmes et les activités génératrices de revenus.

L’autre Prix Confucius UNESCO d’alphabétisation a été attribué au Gouvernorat d’Ismaïlia en Egypte pour son programme « Females for Families ». Il s’agit d’une approche innovante pour résoudre des problèmes sociétaux en formant des filles vivant dans des villages afin qu’elles deviennent des vecteurs du développement de leur propre communauté, amorçant ainsi un leadership féminin.

Enfin, la Mention honorable du Prix Confucius UNESCO d’alphabétisation a été décernée à deux lauréats cette année : la Coalition des femmes d’agriculteurs (COWFA) du Malawi pour son Women’s Land Rights Project (WOLAR), qui accompagne les femmes travaillant dans des fermes, afin qu’elles acquièrent leur indépendance économique et sociale ; et la Fondation de l’Université catholique Nord d’Antioquia, en Colombie, pour son Programme d’alphabétisation encadré à distance, qui utilise l’apprentissage électronique afin d’améliorer les compétences technologiques et les opportunités d’emploi des communautés marginalisées.

Les Prix internationaux d’alphabétisation de l’UNESCO récompensent chaque année l’excellence et l’innovation dans le domaine de l’alphabétisation partout dans le monde. Conformément au calendrier de la Décennie des Nations-Unies pour l’alphabétisation (DNUA), le thème mis en avant par les Prix décernés cette année était l’alphabétisation et l’autonomisation des femmes.

La remise des Prix aura lieu le 8 septembre à l’UNESCO à Paris, à l’occasion de la Journée internationale de l’alphabétisation.

(Mise en perspective : Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...