RDC : le HCR mène la lutte contre le VIH/SIDA à l'Est

Depuis 2009, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) gère un programme de lutte contre le VIH/SIDA au Nord-Est de la République démocratique du Congo (RDC) comprenant une approche intégrée pour répondre aux besoins des populations locale et déplacée, tout en améliorant la qualité des services de santé disponibles.

Clinique de dépistage de HIV à l'Est de la RDC.

Clinique de dépistage de HIV à l'Est de la RDC.

Le programme vise à lutter contre l’infection au VIH en s’attachant à promouvoir l’usage du préservatif, les techniques de transfusion de sang non contaminé, le traitement des maladies sexuellement transmissibles et la prévention de la transmission mère-enfant. Il fournit également le dépistage volontaire ainsi que l’aide psychologique et la prophylaxie post-exposition en cas de violence sexuelle.

On compte plus de 100 000 personnes vivant dans la zone de santé de Dungu, une région divisée en 20 sections, dont trois sont inaccessibles en raison de l’activité de la LRA. L’hôpital de Dungu est le seul endroit où peut s’effectuer le dépistage du VIH. 65% des personnes hospitalisées et infectées par le VIH sont des femmes.
L’accès aux bénéficiaires, qui sont des personnes déplacées et se cachant souvent dans des régions très isolées et peu sûres, est l’obstacle le plus important pour le HCR et ses partenaires. Le travail est difficile et dangereux. Le prix de la consultation est un autre problème. Une visite à l’hôpital de Dungu coûte un dollar, une consultation avec une infirmière coûte cinquante cents. Même ce prix infime est au-delà des moyens de nombreuses personnes déplacées.

(Extrait sonore : Céline Schmitt, porte-parole du HCR en RDC ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
11/12/2017
Loading the player ...