RDC : la CPI rejette l’appel du Congolais Germain Katanga

La Chambre d'appel de la Cour pénale internationale (CPI) a rejeté ce 12 juillet l'appel du chef de milice congolais Germain Katanga, qui dénonçait l'illégalité de sa détention et demandait une suspension de la procédure.

Germain Katanga

Germain Katanga

En audience publique, le Président de la Chambre pour cet appel, le juge Daniel Nsereko, a rappelé que le 30 juin 2009, Germain Katanga avait soumis une requête en illégalité de la détention et en suspension de la procédure à son encontre, en raison de son arrestation et détention prétendument illégales en République démocratique du Congo (RDC) avant sa remise à la CPI.

Germain Katanga, âgé de 29 ans, également connu sous le nom de ”Simba”, a été arrêté en RDC en 2007, puis transféré au siège de la CPI, à La Haye, aux Pays Bas. Ancien commandant de la Force de résistance patriotique en Ituri (FRPI), il est poursuivi pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité perpétrés en Ituri, dans le Nord-Est de la RDC.

Le chef des FRPI, une milice créée fin 2002, est notamment accusé de meurtre d’environ 200 civils, atteintes graves à l’intégrité physique de civils ; arrestation, menace avec des armes et enfermement de civils dans une pièce remplie de cadavres ; pillages ; réduction en esclavage sexuel de plusieurs femmes et filles ; et participation active d’enfants âgés de moins de 15 ans dans des attaques.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...