Péninsule coréenne : l'ONU condamne l'attaque contre le Cheonan

Les Nations Unies se sont prononcées sur l'attaque menée le 26 mars qui a provoqué le naufrage du Cheonan, un navire de la marine sud-coréenne, entrainant le décès tragique de 46 personnes. L'ONU qui déplore cette attaque a dévoilé sa position ce 9 juillet à New York dans une déclaration présidentielle du Conseil de sécurité.

Le Conseil de sécurité dans sa déclaration faite aujourd’hui par Joy Ogwu, la présidente du Conseil pour ce mois de juillet, condamne sans détours l’attaque contre le navire sud-coréen Cheonan le 26 mars dernier par la Corée du Nord. Le Conseil déplore les morts et les blessés et constate qu’un tel incident met en danger la paix et la sécurité dans la région et au-delà.

La déclaration présidentielle du Conseil de sécurité lue par Joy Ogwu souligne qu’il importe d’empêcher que de nouvelles attaques ou des actes d’hostilité soient perpétrés contre la République de Corée ou dans la région. Le Conseil se félicite de la retenue dont fait preuve la République de Corée et souligne qu’il importe d’assurer le maintien de la paix et de la stabilité dans la péninsule de Corée et l’ensemble de l’Asie du Nord-Est.

Le Conseil a aussi demandé que la Convention d’armistice de Corée soit pleinement respectée et a encouragé le règlement des problèmes en suspens dans la péninsule de Corée par des moyens pacifiques.

(Extrait sonore : Ambassadrice Joy Ogwu, Représentante permanente du Nigéria auprès des Nations Unies et Présidente du Conseil de sécurité ; mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)