Iles du pacifique : le drame de l'obésité

Dispersés à travers l'océan Pacifique se sont des milliers d'îles qui forment trois régions connues telles la Mélanésie, la Micronésie et la Polynésie… Au-delà de l'image de plages de sable blanc et des modes de vie paisibles, les îles du Pacifique sont confrontées à des problèmes graves pour la santé. Principal coupable : les aliments importés.

Dans au moins 10 pays insulaires du Pacifique, plus de 50% (et dans certains, jusqu’à 90%) de la population est en surpoids selon l’Organisation mondiale de la santé.

L’OMS définit le surpoids comme un indice de masse corporelle égal ou supérieur à 25% et l’obésité comme un IMC égal ou supérieur à 30%. La prévalence du diabète parmi les adultes dans la région du Pacifique est parmi les plus élevés dans le monde, 47% dans les Samoa américaines, contre 13% en métropole Etats-Unis.

Les carences en micronutriments sont également fréquentes dans cette région. Dans 15 des 16 pays étudiés, plus d’un cinquième des enfants et des femmes enceintes sont anémiques. La Carence en vitamine A est aussi un risque de santé publique important dans les Îles Marshall, les États fédérés de Micronésie et la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Les experts du bureau de l’OMS pour le Pacifique Sud blâment la mauvaise alimentation raison principale des problèmes de santé de la région. Les populations sont incapables de rivaliser avec le glamour et le clinquant des aliments importés, regrette l’OMS.

(Mise en perspective de Maha Fayek)

Classé sous Femmes et enfants, L'info, Santé.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...