«Exploitation des enfants » : Save the Children veut responsabiliser les entreprises

Save the Children exhorte les milieux d'affaires à s'engager davantage pour établir des principes universels qui mettront les droits des enfants au premier plan.

Journée mondiale des réfugiés

Récemment lors d’une réunion organisée conjointement avec les Nations Unies, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Pacte mondial et l’organisation ” Save the Children” ont eu l’opportunité d’insister sur cette approche. « Oui pour le travail des enfants pendant les vacances scolaires. Non pour celui en grandes entreprises, pour gagner leur vie et soutenir leurs familles ». Tel est le credo de l'Organisation qui n'omet pas de reconnaître que le travail des enfants est très répandu dans les milieux agricoles et dans l'entreprise familiale dans les pays en développement.

Elizabeth Dahlin a salué le changement positif marqué de la responsabilité sociale des entreprises au cours des dernières années. « Les entreprises ne constituent pas le problème mais peuvent aider à trouver des solutions relatives à la problématique du respect des droits des enfants », a-t-elle soulignée.

Grace à l’expérience acquise dans certains pays comme la Chine où la présence des enfants dans le monde du travail est importante, Save the Children compte apporter une contribution aux réflexions sur l’élaboration de principes universels pour la protection de leurs droits..

Les consultations multipartites sur les Principes universels pour les enfants ont débuté le 25 juin. Les conclusions seront publiées en 2011.

(Extrait sonore : Elizabeth Dahlin, Secrétaire générale de l'Organisation Save the Children ; propos recueillis par Cristina Silveiro)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...