HCR : le retour imminent des réfugiés à Dongo et Mbandaka

Antonio Guterres, le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés a annoncé le rapatriement volontaire des réfugiés ayant fui au Congo et en Centrafrique lors d'une tournée qu'il effectue actuellement en République démocratique du Congo.

Marché incendié de Dongo

Marché incendié de Dongo

« Le Haut Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) va rétablir une présence permanente à Mbandaka et Dongo pour préparer le retour volontaire des réfugiés vivant au Congo et en République centrafricaine », a déclaré Antonio Guterres lors d’un point de presse.

Il a en outre demandé aux Gouvernements central et provincial de garantir les conditions sécuritaires et de réconciliation communautaires ; conditions devant garantir, selon lui, la réussite de cette opération de rapatriement.

Le patron du Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés a effectué, mercredi 21 juillet, une visite dans la cité de Dongo, au Sud-Oubangi, dans la province de l’Equateur. La situation humanitaire précaire de la population de Dongo nécessite une intervention urgente du Gouvernement et de ses partenaires, a déclaré le haut commissaire du HCR au cours de son adresse à la population locale.

(Extrait sonore : Antonio Guteres, Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés ; propos recueillis par Paul-Richard Malengela de Radio Okapi)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
18/10/2017
Loading the player ...