Haïti six mois après : il reste beaucoup à faire, selon John Holmes

Il reste beaucoup à faire pour améliorer les conditions de vies des sinistrés selon le responsable de l'OCHA. John Holmes effectuait une visite au camp Jean Marie Vincent ce lundi.

"Haïti debout"

"Haïti debout"

Il reconnait toutefois qu’il ne peut y avoir de solution miracle et qu’il faut d’abord accélérer le processus de construction d’abris solides. Mais à ce niveau, il existe un problème de terrain, déplore le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires de l’ONU.

Selon John Holmes, il faut en priorité relocaliser les gens et leur permettre de trouver un emploi. Ce n’est qu’après la phase de reconstruction qu’Haïti pourra redémarrer, fait-il remarquer.

(John Holmes, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires et Coordonateur des secours d’urgence; propos recueillis par Charles Wandy de Minustah FM)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...