Haïti : sauvegarder le patrimoine culturel

Le Siège de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a accueilli du 7 au 8 juillet une réunion consacrée à la sauvegarde du patrimoine culturel haïtien.

Visite des décombres de l'Université Quisqueya

Visite des décombres de l'Université Quisqueya

Ces assises qui se tiennent sous l’égide du Comité international de coordination pour la sauvegarde du patrimoine culturel haïtiens sont focalisées sur les actions prioritaires à engager pour restaurer les bâtiments, sites culturels et historiques qui ont été détruits à la suite du tremblement de terre qui a frappé l’ile le 12 janvier dernier, a déclaré Marie-Laurence Lassègue, présidente de cette réunion et ministre haïtienne de la culture et de la communication.

Tous les bâtiments emblématiques de Port-au-Prince ont été endommagé entre autres : la cathédrale, le Palais national, le Palais de Justice, les casernes Dessalines, le Lycée Alexandre Pétion, les églises de la Trinité, Santa Ana et San Jose.

Parmi les villes sinistrées figurent Jacmel, inscrite sur la Liste indicative d’Haïti en vue de son inscription éventuelle au Patrimoine mondial de l’UNESCO, ainsi que Léogâne, localité située à proximité de l’épicentre de la secousse.

(Extrait sonore : Marie-Laurence Lassègue, Ministre haïtienne de la culture et de la communication ; propos recueillis par Jasmina Sopova)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...