Droit à l'eau : la victoire de la société civile

L'ONG UNANIMA International salue l'adoption mercredi par l'Assemblée générale de l'ONU d'une résolution sur le droit fondamental à l'eau et à l'assainissement.

L\'eauCatherine Ferguson, la coordinatrice d’Unanima International déplorait à la veille du vote de cette résolution que les discussions sur les Objectifs du millénaire pour le développement accordent moins d’importance à la problématique du droit à l’eau et à l’assainissement. Elle a par conséquent prévenu que le monde va être confrontée et ce de façon imminente, à une pénurie d’eau.

Cette résolution qui reconnait le droit des populations à l’eau et à l’assainissement devrait permettre aux gouvernements ainsi qu’aux organisations d’aide de se pencher davantage sur le sujet mais aussi faciliter la construction d’installations adéquates pour approvisionner le plus grand nombre en eau potable, a déclaré Catherine Ferguson.

Les dernières estimations des Nations Unies révèlent qu’environ 884 millions de personnes manquent d’eau potable tandis que plus de 2,6 milliards n’ont pas accès à l’assainissement de base. De plus, environ 1,5 millions d’enfants de moins de 5 ans meurent chaque année des suites de maladies liées à l’eau et l’assainissement.

Initiatrice de la campagne, « Eau=Vie »,UNANIMA International est au rang des militants de première heure qui ont encouragé l’Assemblée générale des Nations Unies à voter une résolution reconnaissant que l’accès à une eau propre fait partie des droits de l’homme.

(Extrait sonore : Catherine Ferguson, coordinatrice d’Unanima International ; propos recueillis par Martial Assème)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...