Francesco Bandarin : “la culture n'est pas un luxe”

Deuxième et dernière partie de notre interview avec le nouveau Directeur général adjoint de l'UNESCO à la culture, Francesco Bandarin.

Dans cet entretien accordé il y a quelques semaines, l’architecte italien, qui a longtemps dirigé le Centre du patrimoine mondial, revient sur les enjeux que représente la culture pour le développement mais aussi pour l’économie, en regrettant notamment que même le mot de culture ne figure à aucun moment dans les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Il s’insurge contre l’idée reçue qui voudrait que la culture soit un luxe. Au contraire, selon lui, la culture est partie non négligeable de l’économie susceptible de générer d’importants revenus.

Francesco Bandarin

Francesco Bandarin

Il reconnaît également l’impulsion donnée à l’UNESCO par la nomination de la Directrice générale, Irina Bukova, tout en soulignant le travail acharné réalisé durant dix ans au sein du Centre du patrimoine mondial. Une décennie au cours de laquelle il avoue ne pas tellement avoir dormi.

(Interview : Francesco Bandarin, Directeur général adjoint de l’UNESCO à la culture; propos recueillis par Jérôme Longué)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...