Darfour : les parties priées d’adhérer au processus de paix de Doha

Le Représentant spécial conjoint de l'ONU et de l'Union africaine au Darfour, Ibrahim Gambari a appelé toutes les parties au conflit dans cette province de l'ouest du Soudan à se joindre aux efforts de paix dans la région lors du second cycle de pourparlers qui se tient actuellement à Doha, au Qatar.

 Ibrahim Gambari

Ibrahim Gambari

Ibrahim Gambari a particulièrement exhorté le Mouvement pour la justice et l’égalité (JEM) à rejoindre le processus dans l’intérêt de la paix et de la stabilité. Il a lancé cet appel devant les représentants des organisations de la société civile du Darfour venues participer aux négociations qui ont débuté mardi.

Le Représentant spécial a salué le soutien du dirigeant de l’Armée de libération du Soudan (ALS), Adbul Wahid al Nur’s, aux pourparlers de paix. Une décision, a-t-il déclaré, qui va changer de manière positive les dynamiques du processus de paix.« Votre présence à Doha peut faire la différence : elle peut être un catalyseur pour toutes les parties notamment le gouvernement et les groupes armés pour accélérer le processus de paix et atteindre un accord », a-t-il ajouté.

La Mission de l’Union africaine et des Nations Unies au Darfour (MINUAD) a fait état mardi de nouveaux affrontements violents entre l’Armée de libération du Soudan (ALS) et le Mouvement pour la justice et l’égalité (JEM) dans les zones montagneuses d’Adola et de Kuma au nord du Darfour.

Depuis le mois de mai, le Darfour est à nouveau le théâtre de violences armées et d’affrontements interethniques en dépit du cessez-le-feu intervenu dans le cadre des pourparlers de paix de Doha, débutés en 2009.

Environ 300.000 personnes ont été tuées depuis le début du conflit au Darfour en 2003. Les affrontements ont provoqué le déplacement de plus de 2,7 millions de personnes qui vivent dans des camps au Soudan ou dans les pays vo voisins, notamment le Tchad.

(Mise en perspective :Martial Assème)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...