Darfour : le mandat de la MINUAD prorogé d’une année

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a, ce 30 juillet, prorogé d'un an le mandat de la Mission conjointe des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD). Cette province soudanaise du Darfour est en proie à une guerre civile qui a déjà fait plus de 300.000 morts.

Dans sa résolution adoptée à l’unanimité, le Conseil de sécurité incite la MINUAD à « faire le plein usage de ses capacités pour protéger les civils au Darfour » et à garantir « un accès humanitaire sûr, en temps adéquat et sans entraves ». Le texte condamne aussi « toutes agressions contre la MINUAD » qu’il qualifie « d’inacceptables ».

Se déclarant également profondément préoccupé par la détérioration de la situation humanitaire, les 15 membres du Conseil exigent de toutes les parties au conflit qu’elles mettent fin immédiatement à la violence et aux attaques contre les civils et respectent les obligations que leur impose le respect des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Ils demandent aussi à toutes les parties de s’engager immédiatement, pleinement et sans conditions préalables dans les pourparlers de paix menés à Doha, sous l’égide du Qatar.

Le contingent mixte de la MINUAD compte actuellement près de 22.000 hommes dont 17.000 soldats de la paix, 250 observateurs et 4.500 policiers.

(Mise en perspective : Jean-Pierre Amisi Ramazani)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...