Crise économique : reformer le système financier mondial

Les solutions à la crise économique mondiale et les défaillances qu'elle engendre ne seront pas des plus simples et il faudra, sans doute une refonte des mécanismes actuels qui régissent l'aide au développement, le commerce et la finance internationales ; telles sont les recommandations de l'enquête économique et sociale mondiale de 2010, lancée cette semaine à New York.

L’enquête indique que l’implosion financière des Etats-Unis, qui a affecté les moyens d’existence dans toutes les régions du monde, met en perspective les degrés très élevés d’interdépendance de l’économie mondiale. Cette interdépendance complexe a été induite par des décennies de mondialisation.
Mais l’étude estime tout de même que la crise offre une occasion de réexaminer et de réformer le système de gouvernance mondiale, de sorte que l’interdépendance économique soit mise à profit pour surmonter la pauvreté au lieu d’en être la source.

Aussi sera-t-il i nécessaire d’envisager une refonte des mécanismes actuels qui régissent l’aide au développement, le commerce et la finance internationales.
L’aide internationale et les processus du commerce doivent aussi être revus afin d’assurer que les gouvernements ont l’espace politique nécessaire d’expérimenter des solutions appropriées à leurs propres contextes locaux. Il faut également songer à la réforme de la réglementation internationale des flux de capitaux afin d’assurer un financement stable et à long terme pour les pays en développement. Enfin, les gouvernements nationaux doivent être soutenus dans leurs efforts pour faire davantage de revenus pour leurs besoins domestiques. Il faudra pour cela élargir l’échange d’informations sur les comptes bancaires et d’assistance mutuelle dans le recouvrement des créances fiscales.

(Extrait sonore : Nicolas Maystre, économiste au Département économique et social des Nations Unies ; propos recueillis par Maha Fayek)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
13/12/2017
Loading the player ...