Cambodge: premier verdict de la justice internationale

Duch condamné à 35 ans de prison : Jugé, après douze années de procédures judiciaires. «Douch», l'ex-chef de la prison de Phnom Penh sous le régime des Khmers rouges entre 1975 et 1079 a été condamné ce lundi à 30 ans de prison pour crimes contre l'humanité, C'et ce qu'a a annoncé le tribunal parrainé par les Nations Unies.

KAING Guek Eav alias Duch

KAING Guek Eav alias "Duch"

Ce jugement est l’aboutissement de la première procédure du tribunal parrainé par l’ONU, qui avait été créé en 2003 après d’interminables tractations entre le Cambodge et la communauté internationale et qui n’a commencé ses activités que trois ans plus tard.

Kaing Guek Eav, 67 ans, également connu comme camarade Duch a été nommé à la tête de la S-21 par le régime communiste dirigé par Pol Pot, qui a pris le pouvoir le 17 avril 1975. Un régime déterminé à transformer la nation en une utopie agraire. Le premier jour, les citadins ont été parqués dans la campagne à la pointe du fusil. L’homme a expliqué en sanglots à plusieurs reprises lors de son procès qu’il n’avait pas le choix… Il devait obéir aux ordres…

1979, c’est l’année du salut; quand le Vietnam voisin envahit le pays et renverse le gouvernement khmer rouge. Puis le monde a appris la véritable mesure de la tragédie cambodgienne. Sous le régime Khmer Rouge, plus d’1,7 million de Cambodgiens sont morts exécutés ou épuisés par le travail forcé, ou encore victimes de la famine ou de soins médicaux insuffisants. Les victimes ont commencé à exiger rapidement un règlement de comptes. Pourtant il a fallu trois décennies avant que la justice internationale ne passe à l’action. Plusieurs autres ex-dirigeants Khmers rouges attendent d’être jugés, dont le «frère numéro 2» Nuon Chea, en principe en 2011. Le «frère numéro 1», Pol Pot, est décédé lui en 1998.

(Mise en perspective de Maha Fayek)


LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
08/12/2017
Loading the player ...