Bonne gouvernance : le cas de la Côte d'ivoire

Un atelier sur les reformes du système des finances publiques organisé par les autorités ivoiriennes et ses partenaires internationaux se tient actuellement à Abidjan, la capitale économique de la Côte d'ivoire.

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire

« Ces reformes du système des finances publique permettront d’avoir un système de gestion fiable et un cadre sécurisant encourageant les bailleurs de fonds et à tous les partenaires d’investir », a déclaré Madeleine Yao, présidente du secrétariat technique de la revue de la gestion et du système des finances publiques.

Selon Madeleine Yao, ces assises de réfléchir également sur la lutte contre la lutte contre la pauvreté en Côte d’ivoire qui constitue l’un des plus gros défis à relever. « L’appropriation de ce cadre de gestion va aussi aider à une juste répartition des ressources tel que stipulé dans le document de lutte contre la pauvreté », a-t-elle precisé.

A propos de l’enrichissement illicite dans l’administration publique, elle rassure sur les dispositions prises par le gouvernement pour lutter contre ce fléau. Sur cette question, Madeleine Yao fait savoir qu’avant l’adoption d’une loi sur l’enrichissement illicite, un mécanisme a été mis sur pied afin que les autorités opérant dans les services essentiels de l’état puissent déclarer leurs biens.

(Extrait sonore : Madeleine Yao, présidente du secrétariat technique de la revue de la gestion et du système des finances publiques ; propos recueillis par François Gombahi d’ONUCI-FM)


Classé sous Dossiers, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...