Armes à sous-munitions : la Convention entre en vigueur le 1er août 2010

La Convention sur les armes à sous munitions va entrer en vigueur le 1er aout 2010, deux ans après son adoption. Pour le Secrétaire général des Nations Unies, Ce nouvel instrument constitue un grand pas en avant pour l'ordre du jour mondial en matière humanitaire et de désarmement. Il aidera la communauté internationale à faire face à l'insécurité galopante et aux souffrances causées par ces armes terribles, en particulier parmi les civils et les enfants.

Bombe à sous munitions

Bombe à sous munitions

Cette Convention interdit l’emploi, la production, le stockage et le transfert des armes à sous-munitions. Ceci souligne, selon Ban Ki-moon, non seulement la répulsion collective mondiale pour ces armes odieuses, mais également la volonté de coopération entre les gouvernements, la société civile et les Nations Unies pour faire changer les attitudes et les politiques face à une menace à laquelle est confrontée l’humanité tout entière. Une telle coopération sera cruciale alors qu’on cherche maintenant à mettre en œuvre la Convention, notamment par le biais d’une assistance aux victimes.

La première Réunion des États parties se tiendra en novembre 2010 dans la République démocratique populaire lao, pays qui a considérablement souffert des conséquences des armes à sous-munitions. « J’encourage tous les États Membres à participer à cette Réunion pour exprimer leur appui en faveur de la Convention. Je lance aussi un appel à ceux qui n’y ont pas encore adhéré à le faire sans délai » a ajouté le Secrétaire général de l’ONU.

(Extrait sonore : Daniel Prins, Chef du Service des armes classiques au Bureau des affaires de désarmement de l’ONU ; propos recueillis par Jean-Pierre Amisi Ramazani)


Classé sous Dossiers, Le journal direct.
LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
19/10/2017
Loading the player ...