Niger : le PAM double son aide

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) a récemment annoncé une intensification de ses opérations au Niger, pays ouest africain, frappé par la sécheresse. Cette décision intervient suite au récent sondage gouvernemental qui fait état de taux de malnutrition alarmants chez les enfants en bas âge.

hungry children in Niger

« Nous doublons l’envergure de nos opérations déjà très conséquentes. Nous prenons ces mesures rapidement pour protéger les enfants, » a déclaré Josette Sheeran, Directrice Exécutive du PAM, en ajoutant que la situation a vu une nette détérioration ces dernières semaines.

A la demande du gouvernement Nigérian, le PAM fournit déjà une aide alimentaire vitale à près de 2,3 millions de personnes pour la saison de soudure, où la nourriture se fait rare. Cependant, le PAM planifie une nouvelle opération d’urgence qui concernera deux millions de personnes supplémentaires et ciblera davantage d’enfants entre 6 à 23 mois pour renforcer leur nutrition.

La semaine dernière, le sondage annuel du gouvernement sur la nutrition infantile a révélé que le taux global de malnutrition aigüe a atteint 16,7% pour les enfants de moins de cinq ans, comparé à 12,3 % en 2009. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) considère 15% comme le seuil d’urgence. Dans les régions sévèrement touchées par la sécheresse comme Diffa, Maradi, Zinder et Tahoua, un enfant sur cinq dans cette tranche d’âge souffre de malnutrition.

Pour renforcer les opérations de cette ampleur, le PAM a besoin d’un apport financier supplémentaire de 100 millions de dollars.

Les ménages avec des enfants âgés de moins de deux ans recevront des compléments nutritionnels adaptés, ainsi que des rations normales. L’idée est de s’assurer que les enfants reçoivent les produits nutritionnels qui leur sont destinés et éviter que leurs bénéfices nutritionnels soient dilués parce que ces produits sont partagés avec les autres membres de la famille.
En prenant en compte cette « ration protectrice », le PAM apportera son soutien à plus de 4,5 millions de personnes, soit le double du nombre de bénéficiaires qu’elle prévoyait de nourrir au Niger en 2010.

Par ailleurs, le PAM augmentera le nombre de femmes enceintes et allaitantes qu’il nourrit, passant de 24 000 à 105 000. Il propose également de fournir une assistance alimentaire aux soignants qui amènent de très loin, dans les centres de nutrition thérapeutique des enfants atteints de malnutrition sévère.

(Interview : Richard Verbeeck, Représentant du PAM au Niger; propos recueillis par Alpha Diallo)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
15/12/2017
Loading the player ...