VIH/Sida : l'Afrique va renforcer la riposte

À l'occasion de la réunion sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui se tiendra en septembre à New York, sous l'égide des Nations Unies, les états africains vont réaffirmer leur engagement à consolider les progrès dans la lutte contre le VIH/Sida. Cette volonté a été réitérée mercredi lors de la 91ème réunion plénière de l'Assemblée générale portant sur « La mise en œuvre de la Déclaration d'engagement sur le VIH/Sida et la Déclaration politique sur le VIH/Sida ».

Prenant la parole au nom du Groupe africain, le Représentant permanent du Congo à l'ONU Raymond Serge Balé a rappelé que la pandémie du VIH/Sida continue de constituer « un réel problème de santé publique et un sérieux handicap pour le développement notamment en Afrique ».

Relevant la vulnérabilité des femmes et des enfants au VIH/Sida, le diplomate congolais a affirmé que les dirigeants africains s'emploient à mettre en œuvre notamment la Déclaration d'Abuja pour faire reculer la maladie sur le continent.

Participait également à cette réunion, la Vice-secrétaire générale des Nations Unies a jugé encourageants les progrès accomplis dans le cadre de la riposte contre le Sida avec notamment l'augmentation de l'accès aux antirétroviraux dans les pays pauvres. Elle a souhaité que la prochaine réunion sur les OMD en septembre offre l'opportunité aux dirigeants du monde de faire la preuve de leur détermination à redoubler d'effort dans ce combat.

(Extrait sonore : Raymond Serge Balé, Représentant permanent du Congo aux Nations Unies)

LE DERNIER JOURNAL
LE DERNIER JOURNAL
20/10/2017
Loading the player ...